lundi, septembre 20, 2021

Si vous souffrez de perte de cheveux, sachez que vous n’êtes pas seul plus de 80% des hommes souffrent de perte de cheveux au cours de leur vie. Mais la condition n’affecte pas uniquement les hommes; près de 50% des femmes sont confrontées à une perte de cheveux qui, selon les chercheurs, peut commencer avant la cinquantaine.

Amincissement des cheveux

L’impact de la perte de cheveux 

L’impact de la perte de cheveux et de l’amincissement des cheveux affecte bien plus que les seules caractéristiques physiques; cela peut également avoir des implications mentales et émotionnelles marquées. 

“Bien que la perte de cheveux ne soit pas une condition mortelle, elle peut avoir un impact psychologique important sur la qualité de vie d’une personne”, a déclaré le Dr Angela Phipps , conseillère médicale du Hair Club, à AOL. “La perte de cheveux peut être une condition très éprouvante sur le plan émotionnel et mental. Elle peut affecter l’estime de soi d’une personne et la façon dont elle perçoit le monde. Elle peut également conduire à la dépression, à l’anxiété ou à d’autres problèmes émotionnels.” 

Alors que la perte de cheveux est souvent considérée comme une maladie héréditaire (appelée alopécie androgénétique), Phipps explique que la cause de la perte de cheveux peut s’étendre au-delà de votre plan génétique. 

Qu’est-ce qui cause la perte de cheveux?

«Il existe de nombreuses causes de perte de cheveux, mais de loin la cause la plus fréquente est la perte de cheveux héréditaire avec l’âge», explique Phipps. “Certains hommes et femmes ont une prédisposition génétique pour que les follicules pileux soient sensibles à certaines hormones du corps. Ces hormones affectent le cycle de vie des follicules pileux provoquant un amincissement progressif au fil du temps qui peut éventuellement conduire à la calvitie.”

SEMrush

Bien que vos gènes puissent jouer un grand rôle dans l’amincissement et la perte de cheveux, ce n’est pas le seul instigateur. 

«D’autres causes de perte de cheveux peuvent inclure certaines conditions médicales, certains médicaments ou suppléments, l’alimentation, le stress et certaines coiffures et traitements», poursuit le médecin. “Il est important d’être évalué par un spécialiste de la perte de cheveux pour déterminer la cause exacte de la perte de cheveux afin que des interventions appropriées puissent être initiées.”

Maladies courantes comme le lupus

Des affections telles que le lupus et d’autres maladies auto-immunes, certains cancers, des affections thyroïdiennes et l’anémie peuvent entraîner la perte de cheveux. Les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques, qui viennent d’accoucher ou qui sont en ménopause, peuvent également voir leurs cheveux tomber. Pendant ce temps, certains médicaments contre l’acné, la contraception, les antibiotiques et le cholestérol se sont avérés exacerber le problème. 

«La perte de cheveux peut être exacerbée par certaines choses telles que le stress, les régimes à la mode, certains médicaments et des problèmes de santé non diagnostiqués», ajoute Phipps. “La bonne nouvelle est que si le facteur de stress incriminé peut être identifié et éliminé ou traité, la perte de cheveux s’atténuera et repoussera dans la plupart des cas. Cependant, si elle n’est pas traitée, la perte de cheveux pourrait devenir permanente avec le temps.”

Traitement de la chute de cheveux 

Les patients peuvent prendre quelques moyens pour lutter contre la perte de cheveux et la perte de cheveux, qu’il s’agisse de médicaments en vente libre ou de luminothérapie.

«Les follicules pileux sont des organes qui peuvent être stimulés pour améliorer la fonction et la qualité des cheveux produits», décrit Phipps. “Les thérapies médicales telles que le minoxidil en vente libre et les appareils de luminothérapie à faible niveau sont très efficaces pour augmenter la fonction globale et la vitalité des cellules du follicule pileux pour qu’elles soient plus fortes.”

Thérapie capillaire EXT® Extreme 

La thérapie capillaire EXT® Extreme , par exemple, est un traitement à domicile proposé par Hair Club qui contient du minoxidil pour stimuler la repousse. Une autre option est la thérapie par la lumière laser de bas niveau qui est “une technologie approuvée par la FDA qui est prouvée pour aider à la repousse des cheveux et à la perte supplémentaire.”

«Ces solutions créent des cellules plus fortes qui produisent des tiges capillaires plus fortes, plus épaisses et plus saines, ce qui se traduit par une amélioration cosmétique de la densité et du volume», explique Phipps. 

Elle ajoute: «Le finastéride est un autre médicament utilisé chez les hommes principalement pour prévenir la chute des cheveux, mais qui peut également avoir des effets stimulants. Ce médicament bloque l’hormone dihydrotestostérone (DHT), ce qui entraîne un affaiblissement génétique des cellules du follicule pileux. individus prédisposés. “

Aliments pour la chute de cheveux

Bien que la génétique et les conditions médicales puissent jouer un rôle dans la perte de cheveux, les chercheurs pensent qu’une mauvaise nutrition peut également jouer un rôle. 

«Les carences nutritionnelles ont un effet négatif sur les follicules pileux», affirme le médecin. «Il est également recommandé que votre alimentation soit enrichie de vitamines et de minéraux suffisants pour répondre aux normes de l’apport alimentaire recommandé.»

En fait, soutient Phipps, certains nutriments peuvent être directement liés aux stades de croissance et de chute des cheveux. «Le cycle de croissance des cheveux comporte 3 phases: anagène, catagène et télogène», explique-t-elle.

«L’anagène est la phase de croissance des cheveux. C’est cette phase qui peut être raccourcie et entraîner une perte de cheveux excessive avec une mauvaise alimentation. La perte de cheveux causée par une mauvaise alimentation est généralement une condition temporaire où les cheveux sont prématurément décalés de la phase de croissance (anagène ) dans la phase de repos (télogène) du cycle de croissance, ce qui déclenche la chute de ces poils. “

Compléter votre alimentation avec de la vitamine C, de la biotine, de la niacine, du fer, du zinc et des vitamines B est en fait «bon pour la santé des follicules pileux». 

Phipps dit qu’il est possible de stimuler également la croissance des cheveux en ajoutant ces superaliments à votre alimentation:

  • Noix (qui contiennent des acides gras oméga-3, de la biotine, de la vitamine E et du cuivre)
  • Huîtres (riches en zinc)
  • Crevettes (remplies de B12, de fer et de zinc)
  • Patates douces (contient des acides gras oméga-3, du magnésium, du phosphore, du potassium, du sodium, du zinc et des vitamines A, B, C, K et E)
  • Œufs (une bonne source de protéines, ainsi que de la biotine, des vitamines B, du zinc, du sélénium, du soufre et du fer)
  • Épinards (contient du fer, du bêta-carotène, du folate, de la vitamine A et de la vitamine C)
  • Carottes (contient de la vitamine A)
  • Pruneaux (contient du fer)
  • Pois verts (remplis de fer, de zinc et de vitamines B)
  • Avoine (remplie de zinc, de fer, d’acides gras oméga-6)